Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

logo-ader13-bleu

Articles Récents

  • NOUVELLE ADRESSE WEB
    LE BLOG DE L'ADER 13 CHANGE D'ADRESSE WEB RETROUVEZ-NOUS MAINTENANT SUR / HTTP://ADER13.WORDPRESS.COM NOTA CE SITE SUR OVERBLOG NE SERA PLUS MIS A JOUR
  • Avertissement
    Les articles publiés sous cette rubrique ne doivent pas être considérés comme la position officielle de l'ADER13 sur tel ou tel point, mais des contributions individuelles aux rélexions, débats,etc.....
  • Journée du CREAI PACA et Corse du 2 avril 2009
    L’évaluation : quels apports au développement des enfants et adolescents présentant des syndromes autistiques ? Intervention d’Isabelle Thuillier, enseignante référente Spécificité de l’évaluation du PPS pour un enfant porteur d’autisme Le projet personnalisé...
  • Journée d’études de l’URAPEDA-PACA du 19 juin 2009
    Conférence 1 : Scolarisation des enfants sourds, regards croisés Intervention de Michel Sauvage, enseignant référent Le nombre d’enseignants référents évolue favorablement puisque nous serons l’an prochain 47 pour l’ensemble du département. Il peut être...
/ / /

 

                                                                                                                                    L’Inspecteur d’Académie,

                                                                                                                                    Directeur des Services Départementaux

                                                                                                                                   de l’Éducation Nationale

 

                                                                                                                                    à

 

                                                                                                                                   Mesdames et Messieurs les Inspecteurs

                                                                                                                                  de l’Education Nationale

                                                                                                                                  Mesdames et Messieurs les Conseillers

                                                                                                                                  Techniques

                                                                                                                                  Mesdames et Messieurs les Chefs

                                                                                                                                  d’établissements publics et privés

                                                                                                                                  Mesdames et Messieurs les Directrices

                                                                                                                                 et Directeurs d’écoles publiques et privées

                                                                                                                                 Mesdames et Messieurs les Directrices

                                                                                                                                 et Directeurs de CIO

                                                                                                                                 Mesdames et Messieurs les référents des 

                                                                                                                                 parcours de scolarité des élèves

                                                                                                                                 handicapés

 

 

 

 

 

                                                                                                                                Marseille, le 11 octobre 2010

 

 

 

 

 

OBJET : La scolarisation des élèves handicapés :

 

Textes de référence :

 

- Loi 2005-102 du 11 février 2005 - Loi pour l'égalité des droits et des chances, la

participation et la citoyenneté des personnes handicapées -

- Décret 2005-1752 relatif au parcours de formation d’un élève présentant un handicap

- Arrêté du 17 août 2006 relatif aux enseignants référents et à leurs secteurs d’intervention

- Circulaire 2010-088 du 18 juin 2010 relative au dispositif collectif au sein d’un établissement

du 2nd degré (ULIS)

  1. L’application de la loi 2005-102 du 11 février 2005

La loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

handicapées concerne tous les acteurs du système éducatif et modifie profondément les

procédures d’orientation, d’affectation et de suivi des élèves handicapés.

 

Il est donc extrêmement important que chacun ait connaissance des dispositions, procédures

et documents mis en oeuvre dans le département pour la scolarisation des élèves

handicapés.

 

La loi est fondée sur des principes généraux de non-discrimination. Elle s'organise autour de

trois principes clés :

 

1) Garantir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie grâce à la

compensation des conséquences de leur handicap.

 

2) Permettre une participation effective des personnes handicapées à la vie sociale

grâce à l'organisation de la cité autour du principe d'accessibilité généralisée.

 

3) Placer la personne handicapée au centre des dispositifs qui la concernent en créant

une Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

  1. Modifications des dispositions du code de l'éducation. 

* Est posé le principe d'un accès de droit à l'éducation qui est dispensée prioritairement

dans l'école ou l'établissement scolaire le plus proche du domicile de l'élève et qui constitue

son établissement de référence. C'est seulement avec l'accord de ses parents ou de son

représentant légal que l’élève mineur est inscrit dans une école ou un établissement scolaire,

autre que cet établissement de référence soit parce qu'il a besoin d'un dispositif adapté

(CLIS, ULIS), soit parce qu'il est accueilli dans un établissement de santé ou médico-éducatif.

 

* La continuité du parcours scolaire de l’élève handicapé est assurée en recourant, le cas

échéant, à différentes modalités de scolarisation (intégration individuelle éventuellement

accompagnée, soutien par un dispositif collectif d'intégration, séjour dans un établissement

sanitaire ou médico-éducatif, enseignement à distance).

 

* La formation scolaire est complétée, en tant que de besoin, par des actions pédagogiques,

psychologiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales coordonnées dans le

cadre d'un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS).

 

* Des Equipes de suivi de la Scolarisation (ESS) assurent le suivi du PPS et peuvent le

cas échéant proposer des modifications à la Commission des Droits et de l'Autonomie

des Personnes Handicapées (CDAPH). Elles sont constituées de l’ensemble des

personnes qui concourent à la mise en oeuvre du PPS.

 

* La responsabilité de l'Etat en matière d'enseignement est garantie, y compris lorsque l'élève

handicapé est scolarisé dans un établissement de santé ou médico-social.

 

* Les parents sont étroitement associés à l'élaboration du PPS ainsi qu'à la décision

d'orientation prise en accord avec eux par la CDAPH.

 

3. Procédures de travail

 

LE PROJET PERSONNALISE DE SCOLARISATION (PPS)

Elève non connu de la MDPH

Elève connu de la MDPH

MDPH saisie

préalablement à toute

inscription scolaire

Des aménagements de la

scolarité sont souhaités :

Réunion d’une équipe éducative

(annexe 1 ou 1bis) qui émet un

avis sur les aménagements à

apporter (annexes 3 et 3 bis)

L’enseignant référent de la

scolarité peut être invité à cette

équipe éducative.

Les parents sont invités à saisir la

MDPH

Voir CAS 1 ou 2

 

Une équipe de suivi de la

scolarisation est réunie au moins

une fois par an.

Une évolution du PPS est

souhaitée.

L’enseignant référent réunit

l’ESS (annexe 2)

Toutefois le chef

d’établissement peut organiser

des équipes éducatives

complémentaires, notamment

s’il s’agit de faire un simple bilan

intermédiaire sans que les

propositions qui en découlent

n’aient besoin d’être validées par

la MDPH. L’enseignant référent

de la scolarité est tenu informé

des évolutions.

Voir CAS 3

La famille a saisi la

MDPH, préalablement à

toute inscription dans un

établissement scolaire.

Les besoins de l’enfant

hors de toute situation

scolaire ont été évalués,

un plan de compensation

initial (sans PPS) existe et

l’école en a été informée.

Voir CAS 4

CAS 1

Désaccord des parents

CAS 3

Evolutions qui nécessitent

des modifications aux

objectifs fixés antérieurement

par la CDAPH

par la CDAPH

CAS 4

Anticipation de la

1ère scolarisation

Les parents (ou le responsable

légal) disposent de 4 mois pour

saisir la MDPH (annexe 4 bis ).

A l’issue de ces quatre mois si la

MDPH n’est pas saisie, le

directeur ou le chef

d’établissement rendent compte à

l’IA DSDEN. Celui-ci informe la

MDPH pour qu’un contact soit

pris avec la famille (annexe 5,

annexe 5bis.)

 

L’Equipe de Suivi de la

Scolarisation transmet à l’Equipe

Pluridisciplinaire de la MDPH

l’ensemble des renseignements

nécessaires au réexamen du

dossier de l’élève (annexe 10,

annexe 3, annexe 6 , annexe 6

bis, annexe 7, annexe 8, annexe

9)

Les parents (ou le responsable

légal) transmettent à la MDPH

tout renseignement relatif à leur

enfant

L’équipe pluridisciplinaire de la

MDPH poursuit les

investigations nécessaires et

construit, une proposition de

modification du PPS pour

l’élève.

La CDA décide des

modifications à apporter au PPS

de l’élève.

L’enseignant référent veille à la

mise en oeuvre des

modifications apportées au PPS.

Par anticipation, dès

l’inscription et avant la fin

de l’année scolaire qui

précède l’entrée à l’école

de l’enfant, le référent

réunit une Equipe de Suivi

de la Scolarité (annexe

2).

L’ESS conçoit les

éléments précurseurs

d’un Projet Personnalisé

de Scolarisation (annexe

3, annexe 10).

L’enseignant référent

transmet ces éléments à

l’Equipe Pluridisciplinaire

d’Evaluation de la MDPH.

(voir cas n°2 : constitution

du dossier)

L’équipe pluridisciplinaire

d’évaluation de la MDPH

valide ou amende les

propositions de l’équipe

de suivi de la scolarisation

de sorte que le PPS soit

mis en oeuvre dés la

rentrée scolaire.

CAS 2

Accord des parents

Voir page suivante

 

 

 

Cas n°2

 

Les parents de l’élève (ou le responsable légal) sont d’accord avec les constats faits par

l’équipe éducative.

 

Les parents (ou le responsable légal) souhaitent saisir la MDPH.

 

Le chef d’établissement, le directeur et/ou l’enseignant référent donnent les coordonnées de

la MDPH et les modalités de saisie aux parents de l’élève (ou au responsable légal).

 

Constitution du dossier

 

L’équipe éducative transmet à l’enseignant référent les documents d’évaluation de

l’élève

 

Formulaires à utiliser :

Annexe 3 : renseignements concernant l’élève

Annexe 6 : synthèse des éléments scolaires Maternelle

Annexe 6bis : synthèse des éléments scolaires 1er degré et 2nd degré

Annexe 6ter ou quater : compléments d’information à l’orientation des élèves

scolarisés dans le 1er ou le 2nd degré

Annexe 7 : synthèse des éléments psychologiques 1er degré et 2nd degré

Annexe 8 : triptyque médical (cerfa)

Annexe 8bis : feuillet médical complémentaire

Annexe 9 : synthèse des éléments sociaux 1er degré et 2nd degré

Les parents (ou le responsable légal) peuvent transmettent à la MDPH tout

renseignement relatif à leur enfant.

 

L’enseignant référent réunit l’équipe de suivi de la scolarisation.

Lors de la réunion de l’Equipe de Suivi de la Scolarisation, chaque membre doit pouvoir

présenter sa synthèse et faire état de ses propositions.

 

Chaque membre de l’ESS remet ses feuillets d’évaluation à l’enseignant référent en double

exemplaire, sous pli cacheté si nécessaire (sur chaque enveloppe devront figurer l’identité du

rédacteur, sa qualité, la date et l’objet de la rédaction du bilan, le nom, la date de naissance

et l’établissement fréquenté par l’élève concerné).

 

Dans tous les cas, les éléments devront être rédigés et transmis au référent dans les quinze

jours qui suivent l’Equipe de Suivi de la Scolarisation.

 

L’enseignant référent de la scolarité veille à ce que chaque membre dispose à la fin de la

réunion d’une copie du relevé de conclusions.

 

L’enseignant référent conserve le deuxième exemplaire des évaluations ainsi qu’une copie

du PPS.

Formulaires à utiliser :   Annexe 3 : renseignements concernant l’élève

Annexe 10 : Projet Personnalisé de Scolarisation

 

A la suite de l’équipe de suivi de la scolarisation, les parents remplissent le formulaire

« cerfa » de demande auprès de la MDPH, document qu’ils se sont procuré ou qui leur est

éventuellement remis par le référent de scolarité.

 

Le document « cerfa » est renvoyé à la MDPH par les parents. Dans certains cas, ce

document pourra être joint au dossier concernant le parcours de scolarité de l’élève par le

référent. La demande ne pourra être prise en compte par la MDPH que lorsque celle-ci aura

reçu l’ensemble des pièces. La MDPH fait parvenir un accusé de réception du dossier

«cerfa » à l’enseignant référent s’il est identifié sur ce formulaire.

 

L’enseignant référent transmet l’ensemble du dossier scolaire concernant l’élève à la

MDPH (un exemplaire des évaluations ainsi qu’une proposition de Projet Personnalisé de

Scolarisation (PPS) établi en Equipe de Suivi de la Scolarisation (ESS) à l’Equipe

Pluridisciplinaire d’Evaluation de la MDPH).

PROCEDURE PRECONISEE AFIN D’EVITER LES CONTRETEMPS ET LES

SURCHARGES DE TRAVAIL POUR L’ENSEMBLE DES PARTENAIRES

Lorsque la demande de la famille ne concerne que le parcours scolaire, l’enseignant

référent propose de joindre le document « cerfa » renseigné par la famille dans les

jours suivant l’ESS au reste du dossier de l’élève.

Après s’être assuré que le dossier est recevable, il transmet celui-ci à la MDPH.

En aucun cas la famille ne doit être contrainte à suivre cette procédure ou être en

position de ne pas disposer d’un temps de réflexion suffisant pour élaborer le projet

de vie de l’enfant.

 

Lorsque le document « cerfa » et le dossier concernant le parcours de scolarité

arrivent de façon disjointe par choix des familles ou du fait de l’existence d’autres

demandes (AEEH, PCH, carte d’invalidité…), la MDPH fait parvenir un accusé de réception

du document « cerfa » à l’enseignant référent de scolarité, identifié sur ce formulaire, afin

que celui-ci transmettre le dossier scolaire.

 

Lorsque le dossier de l’élève est complet (« cerfa » et dossier scolaire), l’équipe

pluridisciplinaire de la MDPH poursuit les investigations nécessaires, élabore le plan de

compensation dont le PPS constitue la partie scolaire.

 

La CDAPH valide le plan de compensation après avoir prévenu et /ou entendu la famille.

La MDPH transmet les notifications à la famille et à l’enseignant référent ainsi qu’aux

différentes instances concernées (Bureau IA/ASH pour l’affectation scolaire, le matériel

adapté, l’AVS, le CG pour le transport) pour une mise en oeuvre au sein de l’établissement

scolaire.

L’enseignant référent veille à la continuité et à la cohérence de la mise en oeuvre du PPS. Il

assure un lien permanent avec l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation.

 

L’Equipe de Suivi de la Scolarisation procède, au moins une fois par an, à l’évaluation

du PPS et des conditions de sa mise en oeuvre.

 

Si l’Equipe de Suivi de la Scolarisation envisage des modifications ou des ajustements dans

l’organisation de la scolarisation de l’élève, voir le cas précédent.

   

4. Calendrier des opérations liées à la mise en oeuvre ou l’élaboration

des P.P.S pour l’année scolaire 2010-2011

 

PERIODES

PRIORITES ET ECHEANCES

PREMIER TRIMESTRE

CM2, 3ème, terminale, collège, lycée

DEUXIEME TRIMESTRE

TRIMESTRE Avant le 31 mars 2010 :

- Retour des dossiers d’orientation en

CLIS et en ULIS

- Retour de tous les dossiers contenant une

demande de transport

 

TROISIEME TRIMESTRE

Avant les vacances de printemps :

Date limite de réception de l’ensemble des

demandes pour une étude avant les

vacances.

26 mai 2011 : dernière CDAPH de validation

des orientations en CLIS, ULIS, POST ULIS

et des demandes de transport

7 juillet 2011 : dernière CDAPH de l’année

scolaire, étudiant prioritairement les recours

pour les orientations en CLIS, ULIS et POST

ULIS

 

 

Les affectations en CLIS, ULIS et POST ULIS se feront sur la base des notifications

émises à la suite de la CDAPH du 26 mai 2011

 

 

12. Annexes (téléchargeables sur le site de l’inspection académique)

 

Annexe 1 : Réunion Equipe Educative 1er degré

Annexe 1bis : Réunion Equipe Educative 2ème degré

Annexe 2 : Réunion Equipe de Suivi de la Scolarisation 1er degré et 2nd degré

Annexe 2 bis : Réunion Equipe de Suivi de la Scolarisation/parents

Annexe 3 : Renseignements concernant l’élève

Annexe 3bis : Synthèse de la réunion de l’Equipe Educative (version code-barrée)

Annexe 4: Attestation parents délai de 4 mois

Annexe 5 : Délai 4 mois 1er degré

Annexe 5bis : Délai 4 mois 2nd degré

Annexe 6 : Synthèse des éléments scolaires maternelle (version code-barrée)

Annexe 6bis : Synthèse des éléments scolaires 1er degré et 2nd degré (version code-barrée)

Annexe 6ter : complément d’information à l’orientation des élèves scolarisés dans le 1er degré

Annexe 6quater : complément d’information à l’orientation des élèves scolarisés dans le 1er degré

Annexe 7 : Synthèse des éléments psychologiques 1er et 2nd degré (version code-barrée)

Annexe 8 : Triptyque médical « cerfa » (version code-barrée)

Annexe 8bis : Feuillet médical (complémentaire au cerfa)

Annexe 9 : Synthèse des éléments sociaux 1er degré et 2nd degré (version code-barrée)

Annexe 10 : Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) (version code-barrée)

Annexe 11 : Demandes spécifiques

• 11 A : Auxiliaire de vie scolaire (AVS) (version code-barrée)

• 11 B : Matériels adaptés (version code-barrée)

• 11 B bis : Matériels adaptés Troubles Spécifiques des Apprentissages (version codebarrée)

• 11 C : Transport (version code-barrée)

Annexe 12 : OUTILS

• 12 A : Liste des référents

• 12 B : Liste des CLIS et ULIS

• 12 C : Sigles

• 12 D : Critères d’attribution AVS

• 12 E : Critères d’orientation CLIS et ULIS

• 12 F : Constitution des dossiers à transmettre à la MDPH

 

 

                                                                                                                                                                                              signé

 

 

                                                                                                                                                                  Jean Luc BENEFICE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MEMENTO

 

Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)

 

* Elle est dirigée par un directeur nommé par le Président du Conseil Général.

 

* Elle accueille, informe, accompagne et conseille les personnes handicapées et leurs

familles.

 

* Elle apporte l’aide nécessaire à l'élaboration du projet de vie et à la mise en oeuvre des

décisions de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées.

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) héberge et organise le

fonctionnement de deux nouvelles instances :

 

_ la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées

(CDAPH)

 

_ l'Equipe Pluridisciplinaire d'Evaluation (EPE) propose une évaluation des

besoins de la personne et une élaboration de son plan personnalisé de

compensation.

 

La Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes

Handicapées (CDAPH)

 

La Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) est

désormais l'instance unique de décision, notamment en matière d'orientation.

 

Elle est compétente pour :

 

* Se prononcer sur l'orientation de l’élève handicapé et les mesures propres à assurer son

insertion scolaire.

 

* Désigner les établissements médico-éducatifs ou les services correspondant aux besoins

de l’élève.

 

La CDAPH prend les décisions d’ORIENTATION en CLIS et ULIS et décide des

maintiens, prolongements et aménagements de scolarité pour les élèves handicapés.

Le bureau ASH, au sein de la Division des Elèves de l’Inspection Académique procède

alors, entre autres missions, à l’AFFECTATION des élèves en CLIS et ULIS.

 

La CDAPH prend ses décisions sur la base de l'évaluation réalisée par l'Equipe

Pluridisciplinaire d’Evaluation, des souhaits exprimés par la personne handicapée ou son

représentant légal dans son projet de vie et du plan de compensation proposé. Ces

décisions sont, dans tous les cas, motivées et font l'objet d'une révision périodique. Elles

s'imposent à tout établissement ou service dans la limite de la spécialité au titre de laquelle il

a été autorisé ou agréé.

 

L’Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation (EPE)

 

Sa composition :

 

L’Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation réunit des professionnels ayant des compétences

médicales, paramédicales, des compétences dans le domaine de la psychologie, du travail

social, de la formation scolaire et universitaire, de l’emploi et de la formation professionnelle.

Cette composition permet l’évaluation des besoins de compensation du handicap quelle que

soit la nature de la demande et le type du ou des handicaps. Elle peut varier en fonction des

particularités de la situation de la personne handicapée.

 

Pour conduire son évaluation, l’Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation de la Maison

Départementale des Personnes Handicapées s’appuie notamment sur les observations

relatives aux besoins et aux compétences de l’élève réalisés en situation scolaire par

l’Equipe de Suivi de la Scolarisation (ESS).

 

Ses missions :

 

Elle propose à chaque élève ainsi qu'à sa famille, un parcours de formation qui fait l'objet

d'un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) assorti des ajustements nécessaires en

favorisant, chaque fois que possible, la formation en milieu scolaire ordinaire.

 

Les membres de l'Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation sont tenus au secret

professionnel dans les conditions prévues aux articles 226-13 et 226-14 du code pénal.(Loi

2005-102 – Art 66 – L241-10).

 

La mise en oeuvre et le suivi du Projet Personnalisé de Scolarisation

(PPS)

 

Le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) organise la scolarité de l’élève handicapé et

assure la cohérence des accompagnements et des aides à partir d’une évaluation globale de

la situation et des besoins de l’élève. Il constitue un élément du plan de compensation.

 

L’Equipe de Suivi de la Scolarisation organise les éléments d’observation et d’analyse des

besoins de l’élève. Elle prépare le PPS qui sera évalué par l’Equipe Pluridisciplinaire

d’Evaluation avant d’être soumis à la validation de la CDAPH. Le référent veille à la continuité

et à la cohérence de sa mise en oeuvre.

 

Les souhaits par rapport à la scolarisation de l’élève doivent être indiqués par les parents

dans le formulaire de demande(s) auprès de la MDPH (dossier cerfa).

 

L’Equipe de Suivi de la Scolarisation (ESS)

 

Sa composition :

 

Elle est réunie et animée par l’enseignant référent en étroite coordination avec les directeurs

d’école et les chefs d’établissement. L’ESS comprend l'ensemble des personnes qui

concourent à la mise en oeuvre du Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) : le ou les

enseignants qui ont en charge l’élève, le psychologue scolaire ou conseiller d’orientation

psychologue, le médecin de l’éducation nationale ou le médecin du service de protection

maternelle et infantile et, éventuellement, l’assistant de service social ou l’infirmier scolaire

qui interviennent dans l’école ou l’établissement scolaire concerné.

 

Elle fait appel, en lien avec le directeur de l’établissement de santé ou médico-social, aux

personnels de ces établissements qui participent à la prise en charge de l’élève. Les

professionnels du secteur libéral peuvent également y être invités.

 

Les parents de l’élève sont présents aux réunions de l’Equipe de Suivi de la Scolarisation

(ESS). Ils peuvent être assistés par une personne de leur choix ou se faire représenter.

Les membres de l’ESS sont tenus à la discrétion et au secret professionnel.

 

Ses missions :

 

L’Equipe de Suivi de la Scolarisation (ESS) :

 

* assure le suivi des décisions de la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes

Handicapées (CDAPH), facilite la mise en oeuvre et assure, pour chaque élève handicapé, le

suivi de son Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS),

 

* informe la CDAPH de toute difficulté de nature à mettre en cause la poursuite de la mise en

oeuvre du PPS de l’élève,

 

* procède au moins une fois par an à l’évaluation de ce PPS et des conditions de sa mise en

oeuvre.

 

Cette évaluation peut en outre être organisée à la demande de l’élève, de ses parents ou de

son représentant légal, ainsi qu’à la demande de l’équipe éducative de l’école ou de

l’établissement scolaire, ou à la demande du directeur de l’établissement de santé ou de

l’établissement médico-social, si des modifications du PPS s’avèrent indispensables en cours

d’année scolaire.

 

* propose à la CDAPH toute révision de l'orientation d'un élève qu'elle jugerait utile, avec

l'accord de ses parents ou de son représentant légal.

 

L’Enseignant référent de la scolarité

 

Ses missions :

 

L'enseignant référent est l'acteur central des actions conduites en direction des élèves

handicapés.

 

Il exerce les fonctions de référent auprès de chacun des élèves handicapés de son secteur

d’intervention afin d’assurer, sur l’ensemble du parcours de formation, la continuité des

relations avec l’élève, ses parents ou son représentant légal.

 

Il est l'interlocuteur privilégié des parents ou des représentants légaux de chaque élève

handicapé.

 

Il assure auprès de ces familles une mission essentielle d'accueil et d'information. Il se fait

connaître d'elles et s'assure qu'elles connaissent ses coordonnées postale et téléphonique.

Cet enseignant est chargé de réunir l’Equipe de Suivi de la Scolarisation (ESS) pour

chacun des élèves handicapés dont il est le référent.

 

Il exerce principalement ses missions en application des décisions de la Commission des

Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapés et en vue de favoriser leur réalisation. Il

veille à la continuité et à la cohérence de la mise en oeuvre du Projet Personnalisé de

Scolarisation (PPS) et il est l'interlocuteur principal de toutes les parties prenantes de ce

projet. Il assure un lien permanent avec l'Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation.

 

Les Inspecteurs ASH coordonnent l’action des enseignants référents pour la scolarisation

des élèves handicapés afin d’assurer la cohérence des démarches et l’harmonisation des

pratiques pour faciliter les parcours de formation des élèves handicapés.

 

L’enseignant référent transmet un rapport d’activité annuel.

 

Les élèves concernés :

 

Au sein de son secteur d'intervention, l'enseignant référent intervient dans tous les types

d'établissement, du premier ou du second degré, quel que soit le mode de scolarisation

effectif de l'élève handicapé : établissement sanitaire ou médico-social, établissement

d'enseignement relevant du ministère chargé de l'agriculture, scolarisation à domicile, en

milieu hospitalier, avec ou sans intervention du Centre National d'Enseignement à Distance

(CNED). Lors de la première inscription de l'élève, le directeur de l'école ou le chef

d’établissement dans lequel il est inscrit transmet aux parents les coordonnées de

l'enseignant référent et facilite la prise de contact.

 

Lorsque l'élève est appelé à changer d'école ou d'établissement, ou lorsqu'il est inscrit dans

un établissement scolaire mais fréquente un autre établissement qui n'est pas dans le même

secteur d'intervention, l'enseignant référent organise la prise de contact des parents avec

l'enseignant référent du secteur concerné.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by